Permis Tronçonneuse

Déjà en vigueur dans différents pays d'Europe, le permis tronçonneuse est devenu obligatoire en France.

Le décret n° 1678 du 5 décembre 2016 avec application au 5 décembre 2017, concernant l’hygiène et à la sécurité sur les chantiers forestiers, précise que « l’employeur s’assure que les travailleurs […] disposent des compétences nécessaires pour réaliser les travaux selon les règles de l’art ». Ce décret bûcheronnage, exigeant également de l’employeur qu’il vérifie que le chantier est couvert par un réseau de téléphonie mobile et que la trousse de sécurité compte bien un tire-tique, ouvre la porte au permis tronçonneuse.

Cette formation émane de la volonté des organismes tels que l’agence européenne EFESC (European Forestry and Environnemental Skills Council) de sécuriser le travail des bûcherons professionnels, mais aussi des amateurs. Elle établit des standards européens permettant aux titulaires de travailler dans différents pays. Partout en Europe, la même formation, le même certificat de qualification et c’est une première.

"Le permis tronçonneuse satisfait aux exigences de l’art. L4141-2 du code du travail"

Depuis plusieurs années, nous réalisons des formations "Tronçonneuses" auprès des Collectivités et Entreprises d'Etat. Nous remportons beucoup de succès sur cette thématique. Nos formateurs sont de véritables professionnels diplômés du secteur forestier et sylvicole. Ils transmettent leur passion et le respect des règles de l'art de leur métier à risques.

Nous vous proposons des formations adaptées pour les non professionnels forestier. Ce décret est tellement détaillé qu'il devient un texte de réference pour l'utilisation des scies à chaine. Comme les formations conduite en sécurité, les recommandations de la CNAMTS sont de véritables réferentiels pour former et évaluer les salariés afin de leur délivrer des autorisations de conduite sans passer par le dispositif CACES® non obligatoire.

Publié le Jeudi 04 Janvier 2018