Pénibilité – Risques Psychosociaux - Ergonomie

CONTRAINTES LIÉES AU METIER D’AGENT POLYVALENT
Par exemple, la profession d’agent polyvalent en restauration est un métier qui suscite d’importantes contraintes en lien avec l’activité physique. Ce phénomène est lié à la manipulation répétée de charges lourdes associées à des postures et des gestes extrêmes sur des durées plus ou moins longues. Même si depuis quelques années grâce à quelques innovations techniques des améliorations ont été apportées, la manutention dans ce métier reste essentiellement manuelle.
En effet, l’activité est complexe. Elle nécessite de manipuler, de déplacer des charges variées dans un contexte bruyant, encombré et en mouvement constant. Les agents sont exposés à de nombreux risques (coupures, brûlures, maux de dos, stress du « coup de feu », position debout prolongée, emplacements de travail de hauteurs et de profondeurs différentes, dénivelés de sols glissants, exposition à des températures chaudes et froides, à l’humidité, contact avec le public ... ).
Ces éléments entraînent une augmentation de l’absentéisme au travail. On constate à court terme de nombreux accidents de travail puis avec le temps, des développements de troubles musculo-Squelettiques. Cela représente des incidences directes et indirectes très importantes :
• Pour le salarié et sa famille : les contraintes occasionnent de la fatigue, des douleurs et des maladies. Dans les cas les plus graves, on observe l’apparition de handicaps et des difficultés à se maintenir dans l’emploi, des déclarations d’inaptitude. Par conséquent, les salariés ont moins de temps agréable à consacrer à leur famille.
• Pour l’entreprise et l’encadrement, on constate une augmentation importante des coûts financiers et humains : nécessité de remplacement, report des charges, ambiance dégradée, journées de travail perdues et difficultés dans le recrutement.
• Pour l’usagé : la qualité de service se voit diminuée temporairement. 
Dans ce contexte auquel se rajoute l'allongement de la durée de vie professionnelle et des difficultés, voire d’impossibilités pour les opérateurs de changer d’activité, Il est primordiale de réfléchir à l’amélioration des conditions de travail, à la prévention des accidents et à l’apparition des maladies professionnelles car vous pouvez le constater, ces problématiques sont des enjeux majeurs pour la collectivité et la santé des opérateurs. 
En s’associant avec des experts de la prévention, c’est l'occasion d’observer cette activité sous toutes ses coutures, de détricoter, de l’analyser et de comprendre sa complexité. Notre approche ergonomique vise à donner des axes de travail et de solutions aux encadrants et aux opérateurs pour diminuer les astreintes évidentes et/ou souvent cachées de la profession. 
En effet, l’ensemble des employés sont pris dans le fonctionnement de leur activité et même s’ils ont la volonté et certaines connaissances, ils n’ont pas le temps, ni l’approche nécessaire pour appréhender ces situations complexes. Cela requiert du temps. On pense avoir résolu une situation problématique puis, quelques semaines après, on s’aperçoit qu’elle s’est déplacée, voire qu’elle est à l’origine de plusieurs nouvelles situations difficiles. 
De par sa dimension participative, l’approche ergonomique est intéressante pour appréhender ces situations de travail. Elle laisse toute sa place aux acteurs de l’activité, qu’ils soient au sein de l’organisation ou sur le terrain. Les agents polyvalents de restauration sont les experts de leur métier. De plus, la discipline s’efforce à rechercher constamment l’équilibre entre la santé et la performance : assurer une même qualité de service, voire l’améliorer et développer les compétences des opérateurs tout en préservant leur santé. 


Franck PENNUEN Consultant Ergonome - PSPConseil partenaire de FormulPro
Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner ou à établir un bilan et préconiser des actions d’amélioration.

Publié le Jeudi 04 Décembre 2014